Conformément à la PAU 2 (Préférence Apostolique Universelle) : cheminer avec les jeunes, pour les accompagner dans la création d’un avenir porteur d’espérance, et suivant le plan stratégique du Centre : améliorer le renom du CA MDG dans le but d’augmenter ses capacités d’influence, le Centre a pris part aux Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ)  qui se sont tenues à Antsirabe du 31 août au 04 septembre 2022. Les JMJ instituées par le Pape Jean Paul II en 1986, sont organisées au niveau de chaque diocèse, national et international.

Cette dixième édition des JMJ niveau nationalqui a eu pour thème : « Lève-toi, car je t’établirai témoin des choses que tu as vues » (Acte 26,16) a réuni 28509 pèlerins issus des 22 diocèses de Madagascar, répartis dans plusieurs sites. Comme à l’accoutumée, les JMJ sont des moments d’approfondissement de la foi et de partage : catéchèses, célébrations eucharistiques, veillée de prières, chemin de croix, animations,  mais aussi de rencontres : entre pèlerins, entre partenaires, entre partenaires et pèlerins, entre participants et gens locaux. C’est ainsi que le CA MDG y a pris part en tant que partenaire de la fédération catholique de la jeunesse ( VPKT- Vovonam-Pirenena Katolikan’ny Tanora).

Le Centre a eu l’occasion de participer au « Carnaval Laudato Si » qui consistait à faire des sensibilisations pour la protection de notre maison commune à travers la ville d’Antsirabe le premier jour de la rencontre. Et durant les deux  jours suivants, diverses animations ont été programmées dans les sites dans ce sens, en même temps les exposants, dont CA MDG, ont eu l’occasion de tenir un stand d’exposition itinérant. Et le samedi 03 septembre, une quarantaine de stands d’expositions ont été érigés à la marge de la journée d’animation culturelle à Antsahatanteraka.

Les quatre jours pendant lesquels le Centre a tenu le stand d’exposition, nous a permis de mieux approcher les quelques 500 jeunes qui nous ont rendu visite, de discuter avec eux, leur faire connaitre les activités du Centre et comprendre leurs aspirations profondes en matière de formations et d’activités. Quatre jours qui nous ont donné l’occasion de faire des rencontres enrichissantes immensurables  comme l’a dit si bien le Pape François pendant les JMJ en 2018 «  La culture de la rencontre est un appel et une invitation à oser garder vivant un rêve commun. Oui, un grand rêve, un rêve capable d’abriter tout le monde ».